C’ est gratifiant d’ avoir du succès en évaluant le nombre de lecteurs sur nos pages blog et  Facebook mais il faut savoir que cela peut parfois avoir en retour de mauvaises  interprétations et désagréments !

Michelle en a fait un peu les frais par des échanges un peu houleux…avec un médecin du service partenariat du ministère de la santé publique de tana

Cette personne, au vu de nos dernières publications relatant les expériences de nos dernières stagiaires, l’a contactée car elle a cru comprendre que nos stagiaires « … auraient pratiqué des extractions et soins dentaires… » alors qu’ elles n’ étaient en aucun cas diplômées en Odonto-stomatologie et l’a donc rappelé à l’ ordre !...

Il va sans dire qu’ en aucun cas Virginie et Marina ont réalisés ces soins spécifiques décris, elles n’ont fait que de la prévention bucco-dentaire au sein des écoles et dispensé d’ autres soins au centre médical de zazakely en rapport avec leurs études d’ infirmière.

Aussi pour ne citer qu’un paragraphe de cette dame et  répondre à un ses propos qui nous a fortement blessé 

 

« …La population démunie qui est la cible des missions humanitaires ne devrait pas être une population-cobaye pour les étudiants. Ils ont déjà l'opportunité d'observer de nombreux cas cliniques qu'ils ne voient pas dans leur pays… »

 

les stagiaires de toute formation que nous recevons dans le cadre du bénévolat ne viennent pas en touristes pour « se faire la main », mais pour mettre à profit avec  cœur  et empathie leurs acquis.

Ils sont toujours encadrés par des professionnels.