Jeanne assistante sociale venue de Lille faire un bénévolat au centre

"

Le 3 novembre 2019, je sors de votre voiture et je vois tous ces enfants en train de chanter et de taper des mains pour nous accueillir. Quelle émotion ! Je ne savais pas du tout ou j’allais atterrir et j’ai ressenti directement la joie des enfants.

Durant mon séjour, j’ai créé de réelles relations avec certains enfants et je me suis très sincèrement attachée aux petits et aux grands : Claude, Thibave, Mickael, Rosila, Juliana, Nestaccia... Les sourires, les rires, les câlins… resteront gravés en moi.

Les collégiens ont été une véritable leçon de vie pour moi : partir de l’orphelinat à 5h du matin pour marcher 8 km afin de se rendre au collège sous la pluie ou sous un soleil de plomb et rentrer à 20h dans le noir.

J’ai pu remarquer la GRANDE différence entre les enfants de l’hémisphère nord et l’hémisphère sud. En effet, les enfants de Zazakely ont pu me montrer leurs joies de vivre, leurs magnifiques sourires, leurs chants, leurs danses, leurs imaginations afin de créer des jouets avec de la végétation. Ils sont très autonomes et connaissent parfaitement leur environnement : marcher à pieds nus pour aller au terrain, se baigner sans se faire piquer par des oursins…  Ils savent s’occuper seuls, se créer un univers sans tablette, portable, internet et tout le tralala…

J’ai pu faire de belles rencontres et créer des liens très forts comme avec docteur David, Cynthia, Fabiola, Maelle, Marcelle…

Sur 3 mois, j’ai également appris sur moi-même et sur la vie en générale : se laver avec une bassine, manger TRES régulièrement du riz, ne pas avoir internet, ne pas avoir tout le confort qu’on a en France. Cette façon de vivre m’a permis de prendre du recul et d’avoir une réelle prise de conscience sur notre façon de vivre en France.

Le fait de vivre loin de ma famille et de mes repères n’a pas toujours été évident mais quand je voyais le sourire et la bonne humeur des enfants je ne pouvais que relativiser.

J’ai été heureuse de partager cette aventure avec Camille mais également Maelle. Nous ne nous connaissions pas forcément mais vivre à trois cette expérience et de pouvoir partager nos émotions et nos ressentis a été une réelle chance.

Je tiens à vous remercier pour votre accueil mais surtout pour votre engagement et votre investissement auprès des enfants. Également, je remercie les salariés et les enfants pour leurs accueils et leurs sourires. Mais aussi de nous avoir transmis leurs connaissances sur le pays, sur leurs cultures… Grace à eux j’ai pu vivre des moments incroyables comme le retournement des morts, la fête du zébu, les meringues (pas sure de l’orthographe) …

J’espère que l’orphelinat perdurera et qu’il continuera à accueillir d’autres enfants et d’autres bénévoles.

Pour finir ce bilan, j’ai juste un mot à dire : MERCI. "

 

Jeanne.