"Air Madagascar, Air peut-être" !.... mais enfin j'y arrive !...

 Encore quelques kilomètres avant d’arriver au centre.

DSCF3289

L’arrivée des bénévoles est très touchante ; ils sont accueillis par les « zazas » chaleureusement et en chansons.

 

DSCF3804

Les activités au Centre sont nombreuses, variées et réalisées en fonction des aptitudes des bénévoles. Les grands jouent au foot.

 

DSCF3495

Les plus jeunes grimpent aux arbres.

 

DSCF3368

Certains fabriquent des cabanes avec les feuilles de Ravenala cueillies sur place. Les « zazas » nous invitent à déguster un repas imaginaire réalisé avec leurs trouvailles : plantes, graines, sable, coquillages... délicieux !!!... On joue leur jeu... ce qui les ravit !

 

DSCF3351

DSCF3035

les jeux de cartes sont très prisés aussi ! n'hésitez pas à leur en faire parvenir.

Afin que les »zazas » participent aussi à l’entretien et à l’amélioration du Centre, les plus bricoleurs réalisent avec les moyens du bord (bois, terre, ciment maigre) des marches pour aller au bord de l’océan. Malheureusement, les intempéries (pluies matinales, soleil brûlant) risquent de détruire partiellement le travail.

 

DSCF3694

Pauvre bénévole …. Que c’est lourd !!!

 DSCF3691

Modeste participation pour l’installation de quelques boitiers électriques (extérieur et en cuisine).

 

DSCF2898

Pendant le séjour, nous accompagnons les « zazas » au bord de l’Océan Indien dans un site naturel où il est possible de se baigner dans une eau bien chaude. 12 km à pieds en partant de bonne heure le matin.

 

DSCF3449

Pique-nique au bord de l’Océan Indien avec confection de vaisselle « bio » en végétale

DSCF3632

 

Michelle, les « zazas » et les bénévoles apprécient le repas.

 

DSCF3625

 

Une GRANDE admiration pour Michelle qui arrive à mener tout ce petit monde (zazas, bénévoles et salariés) dans la bonne humeur et le dynamisme avec, certes, de temps en temps de petits problèmes (matériels, relationnels) à résoudre.

Après un séjour à l’orphelinat à Sainte Marie, il est impossible d’en revenir indifférent.

A tous, bonne route.

Gérard