Une leçon de vie.

 Comme beaucoup nous avons découvert ZAZAKELY suite au reportage sur France 5.

Comme beaucoup nous avons fait un don.

Comme beaucoup nous leurs avons rendu visite et donné un petit coup de main.

 

Notre voyage à commencé sur l'île de la Réunion où nous avons rencontré Christine (la trésorière de l'asso.)

Elle nous a remis des courriers et des cadeaux venant des parrains et des marraines

que nous avons apportés à l'orphelinat.

 

Nous avons tout de suite compris les difficultés de  l'acheminement de toutes ces choses qui

arrivent de FRANCE.

Il faut bien comprendre que toutes les lettres finissent  par arriver un jour.

Mais à Sainte-Marie les voitures jaunes qui passent tous les jours cela n'existe pas.  

 

Lorsque vous  arrivez sur l'île Sainte-Marie vous êtes émerveillés par la beauté des paysages.

Ensuite vous passez par l'annexe  de ZAZAKELY en ville et vous embarquez dans le taxi

avec des légumes, des fruits et  un  certain nombre de choses utiles à l'orphelinat.

 

Capture 1

 

 

Un passage devant la cascade et vous êtes à Anivorano c'est le village.

Enfin l'orphelinat ZAZAKELY.

Le premier mot que nous avons entendu est Vazaha.

Bien sur tout le monde est là Marraine, les enfants tous veulent porter

nos bagages nous sommes choyés.

 

Notre premier réveil n'était pas un monsieur qui parle dans une radio et qui à la fâcheuse

habitude de dire que le monde va mal.

 

Il était le contraire, des enfants dans un orphelinat qui chantent sur un rythme joyeux  en voyant passer des baleines.

 

Pendant nos deux courtes semaines nous avons vécu à l'orphelinat en faisant un peu de peinture, de la plomberie, de l'électricité, de la maçonnerie lorsqu'il y a du ciment sur l'île,  en essayant de nous rendre utile auprès des enfants et en observant comment avec si peu de moyens, ZAZAKELY arrive à servir autant de repas.

 

Capture 2

 

 

A l'orphelinat chaque enfant est nourri, vêtu, éduqué dans ce pays ce n'est pas le cas pour tous.

Nous l'avons constaté dans la deuxième partie de notre voyage.

 

C'est le résultat d'un travail sur place d'une équipe formidable organisée, par son surnom est Marraine mais on pourrait aussi l'appeler  Mère-courage.

Cette dame qui donne tout son temps et son argent pour les enfants est d'une énergie

incroyable.

 

Tout cela ne serait  pas possible sans l'implication de beaucoup de personnes qui ne sont pas sur place et merci à eux.

 

De ce que nous avons donné, nous avons reçu cent fois plus en sourires ou en moment passés avec les enfants et le personnel qui travaille à l'orphelinat.

 

Alors si l'année prochaine vous ne savez pas quoi faire pendant vos congés.

Un petit coup main à ZAZAKELY vous serez les grands gagnants.

 

Capture 3

 

Joyeux Noël à tous.

Annie et Eric.

MERCI à VOUS DEUX POUR CE TEMOIGNAGE BIEN SYMPATHIQUE !!!....