Voici le récit de Sylvie et jérôme, parrains d'un enfant du centre, qui lors de leur périple à Madagascar ont fait escale à Zazakely pour donner un peu de leur temps et partager leur amour à tous ces enfants. Merci à eux pour le bonheur qu'ils ont su distribuer... et pour ce vrai petit reportage qui, il faut le dire, m'a été envoyé très vite pour vous  faire partager toutes leurs émotions...

Un séjour inoubliable au pays des ZAZAS!                                                                                                                                             Ces quelques mots ne suffiront jamais pour exprimer ce que nous avons vécu, partagé et reçu auprès des enfants               C’était la première fois que nous nous rendions à l’orphelinat.                                                                                                                                                                                                                                Nous voulions nous rendre compte de la réalité du terrain, des besoins, connaître les intervenants, voir le site et bien…., c’est au-delà de ce que nous avions pu penser en consultant le blog ou autres infos.

L’arrivée :                                                                                                                                                                                                                                                                                                                Aprèsl’atterrissage à l’aéroport de sainte marie (à voir la vue sur l’île de là-haut), les formalités administratives visa plus douane (à voir aussi !), la route avec le sympathique taxi Faustin (la piste par contre moins sympa mais épique), les zazas et zouzouk nous ont accueilli en chants et danses ! Bienvenue dans le monde de ZAZAKELY ! Là vous savez dès le premier instant que vous ne ressortirez pas indemnes de cette aventure, les regards vous accrochent immédiatement et plein de bras se tendent vers vous : Comment tu t’appelles ? L’aventure humaine commence ici...

Capture fremont 1

L’hébergement :                                                                                                                                                                                                     L’orphelinat s’est doté de bungalows (chambre et table d’hôtes). Tout est fait ici avec du matériel de récupération, dons et Michelle a su donner une âme et un charme à chaque bâtiment, avec trois fois rien. Ne pas s’attendre à avoir de l’eau chaude ou froide qui sort du robinet, mais des seaux remplis de l’eau du ruisseau et un seau d’eau chaude le soir Oui ! On s’y fait en suivant !

 

Capture fremont 2

La construction du dispensaire est pratiquement achevée, reste l’aménagement intérieur avec les différentes structures (dentaire, maternité, etc…besoin de beaucoup de matériel / l’arrivée du container sera une belle manne) mais déjà Docteur Jo  - donne ses soins à tous, non seulement aux enfants du centre mais aussi aux villageois - gratuitement  - avec douceur et sourire, il pratique sans compter tant que la file de patients du jour n’est pas terminée.

 

Capture fremont 3

Actuellement les dortoirs sont exigus, sombres, pas de possibilité de rangements pour le linge et trop de promiscuité entre les uns et les autres et couchage à plusieurs dans le même lit.

Capture fremont 4

Ont donc commencé aussi les travaux du nouveau bâtiment enfants :                                                                                                                                                                                                                                                               Projet d’aménagement avec d’un côté les couchages avec des dortoirs propres, plus clairs, plus spacieux et de l’autre, les sanitaires avec des douches – ne plus sortir du centre, traverser la route pour rejoindre le ruisseau où chaque jour chacun, chacune va faire sa toilette

Capture fremont 5

Ici pas de magasin de bricolage, les hommes fabriquent les parpaings un par un et tout est fait au fur et à mesure – Galère pour pouvoir acheminer les matériaux  (et puis trop cher) ! Le bois est travaillé à  « l’ancienne »  fait « maison » également les chevilles pour tenir l’ossature de la charpente (impératif que cela résiste aux cyclones)

Capture fremont 6

Mais il faut veiller aussi à l’entretien des bâtiments existants comme la maternelle, la salle de réfectoire, tout cela représente beaucoup de travail, d’argent, une organisation à mener tambour battant, et Michelle – en bon chef d’orchestre – dirige cela d’une main de maître – Elle est partout à la fois, ne s’arrête pas un instant, un problème = une solution, telle est sa devise !

Capture fremont 7

Capture fremont 8

Les enfants mangent trois fois par jour, repas très équilibrés à base de riz et de « graines » type lentilles, haricots etc… Les zouzouks sont d’excellentes cuisinières, il faut goûter cette cuisine  Inoubliable sans super cuisinière, robot, micro onde etc..

Et nous dans tout ça

 On se demandait si on allait trouver une place… pas de spécialité médicale… mais beaucoup d’amour et du temps à donner … et bien cela tombe bien car les enfants sont demandeurs

Très vite vous allez vous rendre compte que vous n’avez pas assez de bras pour tous,

Capture fremont 9

très vite aussi, vous allez comprendre qu’un jeu quel qui soit à partager avec les zazas sera source de franche rigolade, que chaque fois que vous allez entreprendre de créer un objet, ils seront autour de vous à regarder et à faire ;  si parfois ce n’est pas eux-mêmes  qui vous trouvent la solution car vous n’avez pas réussi à faire décoller (euh ! par exemple un cerf volant ….), ils sont curieux de tout ce que vous pouvez leur montrer ou apprendre.  Quelques révisions scolaires (eh oui même pendant les vacances) le matin accompagnées de dessins et coloriages passaient bien de temps à autre le matin ou leur raconter quelques histoires, votre famille – tu as des enfants ? etc…

Et aussi des grands moments avec la création de quelques masques (merci Anne Marie)

Capture fremont 10

On sort les déguisements … et hop c’est la fête !                                                                                                                                                                                                                                                      

 Voir les photos d’Anne Marie :  on n’était pas trop de trois – entre les masques et l’habillement des déguisements – plus la lampe magique que Michelle a fait s’envoler = belle journée pour tous !            Quelques ballons à sculpter en épée et une royale bagarre (même les filles) s’engage dans tout le centre entraînant un immense …. Là cela a été un grand moment de bazar et de défoulement…

On a croisé le fer avec des ballons, Ils sont fous ces Wazas !

Capture fremont 11

Du fil de pêche, un hameçon = partie de pêche et si les enfants croisent un crabe tant pis pour lui il servira d’appât !    Grande consommation de fil et d’hameçons … joyeux lascars qui font des provisions !

Capture fremont 12

Egalement  les promenades sont des
moments de partage car à chaque détour du chemin, les enfants vous font
l’apprentissage de leur environnement, vous découvrirez les différents arbres,
apprendrez à
reconnaître les « boules » des haies à manger,

à couper  l’écorce de la  canelle (délicieux)            

Capture fremont 13

            Comment une fleur devient un fruit …. Ils sont fiers de vous expliquer et vous montrer toute l’évolution

Capture fremont 14

Grande ballade à la recherche de beaux coquillages … on les enfilera sur le fil de pêche, quelques nœuds, des morceaux de bois et hop de nouveaux mobiles à suspendre à la maternelle… ils adorent !!!

Capture fremont 15

La ballade a été longue même « le dynamique » Titi n’en peut plus !!! là c’est surprenant !!!

Capture fremont 16

Pour le bricolage, ils aimeraient bien aussi vous donner un coup de main… Cela les intrigue, ce que vous faites mérite une explication

Capture fremont 17

Les jeux de plein air… les grands s’amusent autant que les enfants… et tout finit toujours par des chants et des danses

Capture fremont 18

Ou saisissez ces regards qui vous ne quitteront plus

Capture fremont 19

Et puis  LA RENCONTRE avec Michelle = Respect Marraine pour tout ce que tu accomplis sans compter, pas toujours facile de se démener au milieu de la jalousie ou autre sentiment négatif, mais les sourires et l’affection des enfants te donnent une énergie incroyable –

Tu ne comptes pas ton temps, ton argent, te donne entièrement – il faut te voir sur place et on comprend immédiatement qui tu es vraiment !

Merci pour ces repas partagés, propices à tous nos échanges, Heureux d’avoir croisé ton chemin, pas facile non plus de te dire au revoir

Mais aussi Merci Docteur JO, Tahiry et l’ incroyable Brigitte = nos fous rires resteront dans nos cœurs

 

Capture fremont 20

sans oublier les Zouzouks et les hommes, qui travaillent à l’orphelinat, les autres « Wazas de passage » Anne Marie, Pascal, James - Très belles rencontres avec qui nous garderons – sans aucun problème – un contact amical (vive les mails)

et l’incontournable chien Titi : petit chien trouvé et ramassé bien évidemment par Michelle qui est de toutes les sorties, fêtes, pêche les crabes avec ses crocs (à voir), vient vous réveiller le matin en même temps que les coqs !

Capture fremont 21

Conseil Perso : pour vivre cette aventure au pays des ZAZAS, munissez vous d’une bonne paire de lunettes de soleil car au moment du départ, cela aide bien à cacher  les larmes ; l’émotion vous retourne toutes vos tripes et aucun mot, aucune photo ne peut vraiment restituer ce que vous vivez là-bas. Nous reviendrons…. Nous allons réfléchir à la façon de nous investir plus efficacement car Michelle a besoin vraiment de soutien à tous les niveaux pour continuer Zazakely

Un grand merci à toutes et tous sur place -  un grand merci à toutes et tous partout qui soutenaient Zazakely

Merci mes collègues également pour vos dons (même si les 130 kgs du container ne sont pas encore arrivés, je vous assure que cela servira) – Les dons que nous avons pu apporter nous-mêmes ont servi immédiatement .  

Sylvie et Jérôme