Arrivée presque "surprise" !!! à l’orphelinat le 28 mai au soir !

       100_0035                              100_0037   

Seuls deux des employés étaient dans la confidence…

J’étais attendue à l’arrivée de l’avion, le transport en taxi-brousse programmé jusqu’au centre situé à un trentaine de kilomètres ! De manière à arriver le soir même !

L’envie de retrouver tout ce petit monde est si grande que j’en oublie…… les formalités douanières du "transit" à Tamatave !……..

………  les trous, les ornières qui parsèment le trajet , les cahots qui rabattent ma tête contre les tiges en fer de la camionnette, les douleurs de la mauvaise position "obligée" !! Nous sommes vingt-deux dans un plateau de Peugeot !! en plus des sacs et soubiques de vivres ! Des jerricans !  Les villageois veulent regagner leur cases eux aussi…

Mélange d’odeurs de "fatigue", de sueur ! d’essence, de terre mouillée tout ce que l’on trouve dans de telles ambiances ! Au milieu de visages souriants de toutes ces situations…  prêts à vous tendre la main pour vous aider à enjamber la porte arrière du véhicule ! Car, si elle n’est pas fermée à l’avance ::::: il est  impossible de la fermer quand tout ce monde est embarqué ! Cocasse !

       100_0032    100_0270  100_0271   

                                                100_0262

                                                                                        

Nous voici dans la cour de l’orphelinat !! Vers 19h30 ! Surprise ! Les enfants sont couchés !! Ils dorment sous des tentes depuis le passage du cyclone des 16 et 17 février dernier ! Cyclone dévastateur ! !!!            

Ils ont deviné qui est là !  "marraine"   "marraine" ! crient-ils de tous cotés ! ils arrivent sur moi , m’embrassent, m’étreignent , piétinent les pieds des plus petits ! Ils claquent dans les mains ! Ils chantent ! Ils dansent ! Que du bonheur ! Je suis incapable de vous décrire l’intensité de ces moments-là ! Il faut les vivre !!!! Les photos vont         "vous parler"…

                                  100_0036                    100_0038

Nous avons passé quatorze jours intenses sans rien changer à nos habitudes, nous sommes ensemble depuis plus de cinq ans pour la plupart ! Chaque fois , c’est comme si nous venions de nous quitter !

L’ arrivée  du  bateau  de la marine militaire "La  Boudeuse" le 31 mai au matin est l’occasion de voir la joie des enfants, du  personnel !!!

Le débarquement est effectué  par les militaires "les pieds dans l’eau" à l’aide de leur zodiac ;

                   sejour_mai_juin_2008_196                                   100_0137      

Le  fret : composé de cartons divers, de matelas et de menuiseries offertes par une entreprise réunionnaise est stocké dans le local "économat" accolé au bureau ( bâtiment en dur : sécurisé aux vols et intempéries !)

Le personnel et les enfants n’ont pas hésité à choisir le carton ou l’objet qu’ils peuvent porter !

       sejour_mai_juin_2008_192         sejour_mai_juin_2008_188        sejour_mai_juin_2008_211      

Certains ont déjà en main "la nouvelle venue" au centre: "une trottinette"

               100_0168                           

Les cuisinières ont "gâté" les marins ! Ils ont eu droit à une dégustation d’oreillettes : sorte de gâteaux cuits à la poêle  avec un café grillé !!  Un vrai de la brousse ! Saveur, parfum… pendant ce temps les enfants ont chanté en remerciement !

             100_0144   100_0184   sejour_mai_juin_2008_215                           

Un moment intense pour nous tous ! Nous allons revenir, nous a annoncé le Commandant du bateau !

Super ! ils devraient ainsi nous acheminer du fret au moins trois fais l’an !                                      

             

La semaine a été vite écoulée : évaluation des besoins pour les travaux de reconstruction, les besoins alimentaires, les formalités administratives ! Papiers et comptes peu tenus à jour par le responsable ! Qui pour des raisons graves et constatées par les autorités locales s’est vu licencié pour fautes graves !  Pas de répercussions néfastes sur le sort des enfants ! Simplement les employés étaient à bout de souffle devant cette situation ! D’où l’ appel urgent de leur marraine !

Avons clôturé par une rando "pique-nique" avec les vingt et un plus grands sous la pluie ! Le matin seulement…  puis un rayon de soleil est venu sécher les tee-shirts !! 

Nous avons  partagé le riz traditionnel  sur des feuilles de bananier …

      100_0370   100_0372   100_0373

                                              100_0378             

La découverte du site de la "piscine naturelle" situé à plus de trente kilomètres (aller et retour) et une baignade collective bien appréciée dans ce superbe endroit nous ont  laissés "sans jambes", "le cœur  comblé" , dès la tombée du soleil !!!

                                 100_0400   100_0405 

                                               

Le chemin de l’école pour les enfants, la cuisine pour les femmes, le ciment pour les maçons !

   100_0428       100_0491                   

                               100_0484       100_0498            

                                                    100_0501       100_0504           

L’avion pour moi ! C’est la séparation !

     100_0389       100_0049                     

Avec promesse de se revoir très vite ! Pourquoi pas à Noël ?